LE LAC D'HOSSEGOR
     
LE LAC D'HOSSEGOR
Comme une petite mer…
Le lac d’Hossegor c’est une ambiance. C’est un espace qui séduit les visiteurs par une sorte de grâce empruntée. L’endroit est trompeur. Son charme opère quand on ne s’y attend pas.
Ce n’est qu’après de nombreux tours du lac -je réside souvent à Capbreton, ville attenante ­­- qu’une atmosphère particulière s’est révélée à moi. Le lac et l’homme d’images ont fusionné.
Le lac marin, fort de sa centaine d’hectares, nous livre alors tous ses atouts. Il y a de la vie dans l’eau et sur les rives. Des oiseaux, des poissons, des huitres, des ornithologues, des pêcheurs, des ostréiculteurs mais aussi des sportifs, des touristes et bien sûr des contemplatifs…
Les paysages se renouvellent grâce aux marées et le lac bouge. Derrière les mimosas, les pins, les chênes-lièges et les arbousiers de délicates et arrogantes villas se cachent et surveillent les lieux…
Les promeneurs se succèdent, les pratiquants de la marche et de la course à pied s’entrainent et les activités balnéaires battent leur plein la saison estivale arrivée. Les travailleurs de l’huitre évoluent discrètement dans le décor.
Le lac d’Hossegor, c’est un lieu où on bouge mais aussi où on médite, on réfléchit, on contemple. Comme une petite mer intérieure, le lac marin présente son attrait propre, différend des réserves d’eau douce classiques. La vie y est rythmée par les marées et les saisons.
Aujourd’hui, le lac d’Hossegor, bien au-delà du standing qu’on lui prête a été aménagé par l’homme pour recevoir les visiteurs férus de sensations paisibles.
Le Lac est tellement indissociable de la commune qui l’abrite qu’il lui a donné une partie de son nom (Soorts-Hossegor). Et c’est devenu mon lac. Jean Hincker
Top